Les Nouvelles

/Les Nouvelles
4 07, 2012

Un songe utopique

By | juillet 4th, 2012|Categories: Les Nouvelles|0 Comments

Ce que l’on peut dire de cet homme c’est qu’il aimait les femmes, non avec cette manière brutale, mais avec la poésie des mots, avec la douceur d’un regard de braise qui enflammait les cœurs asséchés de [...]

28 06, 2012

Un frisson fugace

By | juin 28th, 2012|Categories: Les Nouvelles|0 Comments

Elle commença à frissonner sous son chandail qui l’avait accompagné durant toute son enfance. Il est des habits fétiches et nostalgiques. L’amplitude des manches de ce tissus sur ses bras fragiles lui permettait de s’évader un peu mieux vers ces rêves étoilés, dans la fraîcheur d’une nuit magique. Elle fermait les yeux et ne parvenait pas à retrouver cette insouciance, cette désinvolture. Elle se comparait à cette marionnette où les fils vont créer une âme profonde. Mais les mouvements de sa vie étaient-ils victimes d’une illusion? […]

17 06, 2012

Une âme douce

By | juin 17th, 2012|Categories: Les Nouvelles|0 Comments

Les quelques rares ânes viennent trouver une juste et judicieuse récompense à la fontaine, après une journée de durs labeurs. En observant leur postérieur, on comprend mieux, à la démarche chaloupée, la passion qui anime leurs propriétaires solidement attachés aux racines de la ville simple, à l’odeur de poussière, aux regards cuivrés, aux mains calleuses. Ces dernières retracent la conduite, d’une idéologie transmise depuis un temps qui ne peut être quantifié. La souffrance physique jalousement gardée, l’amour éternel et sans failles ont perpétré les courtes siestes en été sous les pieds des vignes (le vin ingurgité doit toujours exprimer une noble image, un symbole pur, simple, démonstratif, pour un plus juste retour aux sources de l’existence) aux gorgées précieuses, fabuleuses, mystiques (par l’imagination débordante jusqu’à la lie!) par les légendes véhiculées par des générations entières, où l’eau qui coule purifie la pensée… […]

4 06, 2012

La faéna du diable

By | juin 4th, 2012|Categories: Les Nouvelles|3 Comments

    Les grandes parcelles des riches propriétaires (las fincas)  aux alentours de Tolède se réveillent avec un froid doux  qui perce l’odorat des naseaux de Miuro Segundo, un taureau de trois ans et demi d’âge qui [...]

1 03, 2012

Billet d’un jour

By | mars 1st, 2012|Categories: à la Une, Les Nouvelles|2 Comments

Une certaine sérénité La sonate au clair de lune m’accompagne avec délicatesse et volupté, pour tuer l’ennui qui me saisit. La quarantaine dépassée je flirte au gré du temps avec mon existence. Les jeunes filles observent mes rares cheveux blancs avec ce sourire, qui selon l’interprétation que l’on veut bien donner à nos neurones revigorés par l’attention sporadique d’un regard cajoleur, d’une tendresse féminine à la naïveté confirmée mais soucieuse d’un paraître aimant, et à la singularité d’avoir cette expression si bien rodée et expérimentée. […]

25 02, 2012

La dernière cigarette

By | février 25th, 2012|Categories: Les Nouvelles|1 Comment

Comment se fait-il que ce mégot fume encore aux reflets du soleil de cet après-midi, dans cette petite ville sur les bords du pacifique?  Peut-être le dégoût de la vie à tirer des bouffées pour refouler une grande colère sur ces cigarettes à la nicotine qui colle aux poumons, où ces dernières deviennent canoniques par tous ces crachats jaunâtres.  La fumée éparse de ce mégot sur un trottoir insalubre, où plus tard la balayeuse municipale effacera toute trace d’une causalité à une existence certainement inachevée. […]

11 02, 2012

La nostalgie du soleil

By | février 11th, 2012|Categories: Les Nouvelles|3 Comments

La douceur de ce matin qui dépose les fines gouttelettes de rosée, cela m’évoque ce temps révolu ou l’on chargeait les valises dans le coffre de la Peugeot 404, et zou, via l’Espagne! Un retour au pays de nos parents pour un bain de jouvence. Les vacances dans le vrai sens du terme, où l’on baignait encore dans ce solidaire et indéfectible esprit de famille. Les coups durs du destin étaient vécus avec une grandeur d’esprit, au vu que l’union de la fratrie pouvait terrasser tous les soucis et maux de la vie quotidienne. […]

19 01, 2012

Cette mélancolique, mais si tendre solitude

By | janvier 19th, 2012|Categories: Les Nouvelles|1 Comment

Le miroir qui reflète nos propres souffrances, où les moments intenses que l’on veut bien garder dans notre mémoire. On peut ainsi évoquer les clichés d’une existence qui nous fuit, pour faire ressortir à l’orée du jour les souvenirs qui vont enchanter notre raison d’espérer en des lendemains prometteurs. La plus belle promesse que l’on puisse se faire s’est d’y croire à notre propre histoire, et mieux comprendre les ressentiments intérieurs de notre manière la plus rationnelle, et de cette manière tenter de mieux gérer nos sentiments à partager. […]

4 12, 2011

Troublantes inquiétudes

By | décembre 4th, 2011|Categories: Les Nouvelles|0 Comments

Il a les épaules larges, le sourire cache une grande timidité, le soleil des divers horizons lui a donné ce teint basané de dur aventurier. Il possède des yeux d’un vert lagon, une fine bouche presque inexistante. Ses dents sont bien symétriques et d’une couleur si blanche comparable à la banquise pure et étincelante. Sa haute stature lui permet d’apprécier le monde qui l’entoure avec une certaine distance, et surtout se procurer l’obtention d’une douce tranquillité, pour vaquer à ses occupations favorites que sont l’escalade en haute montagne, et le tir à longue portée. La société qu’il conçoit dans son esprit est d’une simplicité alarmante, qui est de se dire: Tu restes dans ton coin et tu n’auras pas d’embrouilles! […]

29 11, 2011

Trois destins pour une émotion

By | novembre 29th, 2011|Categories: Les Nouvelles|0 Comments

  La parure luisante de ces feuilles laisse paraître les sensuels reflets d’un jour ensoleillé. La sauterelle frétille des ailes pour un bond en avant, et de cette manière elle va pouvoir se confondre parmi les éléments qui s’offrent à sa quiétude dans le cercle incessant de la vie qui bouillonne face aux dangers permanents. La grenouille émet des coassements dans cet étang, où la petite barque silencieuse et passive a replié ses rames, car tout à l’heure les jeunes couples faisaient la queue avec discipline face à l’exploitant, pour un tour à mirer les merveilles de ce charmant étang qui vont faire oublier la semaine harassante et stressante à courir dans le vent vers divers horizons incertains.  La certitude d’un instant unique se trame dans l’esprit de tous ces jeunes affairés, cet espace protégé leur a fait se remémorer cette similitude avec la rivière apaisante de leur enfance… […]