Un songe utopique

Ce que l’on peut dire de cet homme c’est qu’il aimait les femmes, non avec cette manière brutale, mais avec la poésie des mots, avec

Read More »

Un frisson fugace

Elle commença à frissonner sous son chandail qui l’avait accompagné durant toute son enfance. Il est des habits fétiches et nostalgiques. L’amplitude des manches de

Read More »

Une âme douce

Les quelques rares ânes viennent trouver une juste et judicieuse récompense à la fontaine, après une journée de durs labeurs. En observant leur postérieur, on

Read More »

La faéna du diable

Les grandes parcelles des riches propriétaires (las fincas)  aux alentours de Tolède se réveillent avec un froid doux  qui perce l’odorat des naseaux de Miuro

Read More »

Billet d’un jour

 Une certaine sérénité La sonate au clair de lune m’accompagne avec délicatesse et volupté, pour tuer l’ennui qui me saisit. La quarantaine dépassée je flirte

Read More »

La dernière cigarette

Comment se fait-il que ce mégot fume encore aux reflets du soleil de cet après-midi, dans cette petite ville sur les bords du pacifique? Peut-être

Read More »

La nostalgie du soleil

La douceur de ce matin qui dépose les fines gouttelettes de rosée, cela m’évoque ce temps révolu ou l’on chargeait les valises dans le coffre

Read More »

Troublantes inquiétudes

Il a les épaules larges, le sourire cache une grande timidité, le soleil des divers horizons lui a donné ce teint basané de dur aventurier.

Read More »

Trois destins pour une émotion

La parure luisante de ces feuilles laisse paraître les sensuels reflets d’un jour ensoleillé. La sauterelle frétille des ailes pour un bond en avant, et

Read More »

Sujets Populaires :

Un frisson fugace

Elle commença à frissonner sous son chandail qui l’avait accompagné durant toute son enfance. Il est des habits fétiches et nostalgiques. L’amplitude des manches de

lire la nouvelle »

Une âme douce

Les quelques rares ânes viennent trouver une juste et judicieuse récompense à la fontaine, après une journée de durs labeurs. En observant leur postérieur, on

lire la nouvelle »

© 2015 tous droits réservés – Enriqué Gonzales (Kike)